Tout savoir sur la contestation d’une amende

Nombreuses sont les sanctions ou amendes prévues pour tout citoyen qui fait des mouvements contraires à ceux prévus par la loi. Il peut arriver que le représentant de la loi attribue l’amende sans chercher à comprendre ou à connaitre la réelle raison de l’acte posé par le citoyen. Bien que ce geste de l’autorité soit justifiable, vous avez quand même le plein droit de contester l’amende. La contestation ici peut avoir lieu après une amende donnée suite à un contrôle routier, un mauvais stationnement, un excès de vitesse ou un non-respect du feu rouge. 

Les réelles raisons pour contester une amende 

                Bien avant de se mettre à chercher où trouver l'adresse de contestation d'amende vous devez connaitre les raisons valables pour lancer une telle procédure. Avant que vous ne vous tiriez d’affaire, il faut que ce soit l’agent de police qui soit fautif ou qui ait fait une erreur pendant l’établissement de son rapport. Dans ce cas, vous aurez bel et bien raison de contester l’amende. 

A lire en complément : Comment choisir le meilleur équipement de protection pour la pratique de la moto ?

                Si la preuve que l’agent de la police a sur vous est contraire ou ne cadre pas avec ce que vous êtes censé avoir normalement commis comme infraction routière, vous pouvez contester l’amende. Là, ce sera le policier qui aura tort de vous avoir collé une amende sans une preuve pointue. L’absence de preuve est donc un facteur capital qui doit nécessairement vous amener à contester une amende. 

Les étapes clés pour contester une amende 

                La contestation d’une amende se fait selon un processus bien déterminé. Plusieurs étapes sont donc à respecter dès que vous vous mettrez à la tâche. La première étape ici consiste à rassembler toutes les preuves afin que la lumière soit mise sur la situation à laquelle vous faites face. Si toutes vos preuves sont prêtes étude, c’est le moment de vous mettre à rédiger votre lettre de contestation. Cette dernière doit contenir le motif de la sanction, le lieu de l’incident et les détails sur le déroulement de la scène.

A voir aussi : Les essentiels à connaître sur les antivols pour trottinettes électriques

                Vous venez de rédiger votre lettre de contestation d’amende. Il faudrait maintenant que la lettre atterrisse dans les mains des autorités compétentes. C’est désormais le rôle de ces autorités d’analyser votre demande et les preuves y afférentes afin de vous donner ou non gain de cause. La procédure est gratuite, mais peut prendre des semaines, voire des mois. Dès que vous n’aurez pas raison face à la loi, vous serez dans l’obligation de payer l’amende et si possible des pénalités. 

                Pour maximiser la chance de votre côté dans le but d'avoir gain de cause dans votre démarche de contestation d’amende, la mieux des choses à faire est de garder des preuves de vos correspondances et d’agir avec tact. Vous ne devez perdre de vue aucun détail de la scène qui vous a valu une amende.